Mot du président 2015

De nos jours, les jeunes sont confrontés à plusieurs maux. Notamment l’absence de travail (place d’apprentissage), problèmes relationnels avec les parents et l’école, les différentes questions relatives à certaines maladies (sida/MST/toxicomanie/alcoolémie…). A tous ces soucis s’ajoute une insécurité économique vécue par les parents et qui bien sûr peut se répercuter sur l’adolescent.

D’autant plus qu’aujourd’hui, notre société qui se veut libérale manque de sens, perd ses valeurs communes et ses règles. Il n’y a pas que les jeunes qui se perdent, en effet les adultes également se sentent mal à l’aise, ressentent une insécurité (travail, financier, affectif).

Selon plusieurs experts, il est important de toucher les jeunes en étant actif et créatif avec eux. Et dans ce sens en les aidant à réaliser des projets qui ont un sens, ainsi cela leur permettrait de faire des rencontres, d’être solidaire entre eux et avec d’autres personnes. Mais cela leur apporterait également de l’aide pour la découverte de leur personne, ainsi qu’un soutien dans leurs choix qui ne sont forcément pas bien compris par leurs proches. Bien sûr on peut y ajouter un côté préventif (de manière indirecte).

C’est pourquoi plusieurs communes, qui ont compris le besoin des jeunes et de leurs familles, ont mis en place des structures pour accueillir ces adolescents. Les centres de loisirs offrent donc un lieu où ces jeunes pourront trouver une réponse à leur besoin.

Remarquons que déjà 8 communes dans le canton de Fribourg ont investi pour leur jeunesse. Il semblerait donc que ce type de besoin passe souvent au deuxième plan (manque de moyens, de temps). Ou serais-ce un manque de coordination entres plusieurs acteurs: politiques, administratif, professionnels et bénévoles ? Ne serait-il pas le moment de développer une collaboration franche et régulière ?

Quoi qu’il en soit la visite de ces 12 centres du canton, vous permettra de découvrir comment on peut travailler pour et avec les jeunes.

Etat des lieux sur les centres d’animation de jeunesse du canton de Fribourg, avril 2005, Sophie Scheel, centre d’animation de Bulle